Partenariats - Sponsors - Subventions

Etant donné que ce projet représente un certain coût, nous avons décidé de faire appel à des partenaires et à rechercher d’éventuels sponsors intéressés par ce projet.

Nous avons voulu faire une page récapitulative de toutes nos démarches, nos erreurs, nos conseils afin que les voyageurs suivants puissent gagner du temps.

Avant de commencer penchons nous sur quelques définitions :

Sponsor
Firme, organisme public ou privé qui soutient matériellement, financièrement une action sportive, culturelle, scientifique, philanthropique en échange de la notoriété provenant de cette action.

Partenariat
Action commune entre organismes différents dans un but déterminé.

Ces définitions nous amènent à comprendre qu’ils existent différents types de sponsoring dans différents secteurs et qu’il s’agit bien d’un échange car l’organisme, la société, souhaite profiter (dans le sens de ce que j’ai à gagner !) de la publicité et de la notoriété de votre projet. La grande différence avec un partenariat est que celui ci n’exige pas forcément une médiatisation de votre projet et que l’idée de s’associer fait sens, le tout s’appuyant sur des objectifs communs ...

Qui contacter ?

Il faut savoir que des organismes et fondations qui sponsorisent des projets il en existe des centaines mais que chacun à des critères précis, très précis, en fonction de ses objectifs. Par conséquent il faut faire le tour de ces "organismes" et faire une sélection.

Pour notre part, nous avons fait l’erreur d’envoyer des demandes à beaucoup de fondations, d’entreprises et certains nous ont répondu que notre projet était intéressant mais qu’il n’entrait pas dans leurs champs de soutien et qu’ils se sont fixé d’autres priorités ...

La difficulté de notre projet est qu’il n’entre dans aucunes cases précises et qu’il est transversal à plusieurs secteurs : enfance, solidarité international, expédition, culturel ... Et on sait tous qu’en France, nous devons rentrer dans des cases...même si nous ne sommes en désaccord, nous nous abaissons et obéissons car là encore il y a de l’argent en jeu ... et nous en avons besoin sur ce projet ...

Nous avons volontairement différencié plusieurs partenaires et sponsors potentiels.

Dispositifs publics :

Nous nous sommes évidement tourner vers les dispositifs publics qui existent et avons répondu à 2 d’entre eux : "Envie d’agir" proposé par la DRJS et "Paris Jeune Aventure" proposé par la ville de Paris. D’ailleurs, à ce sujet, prévoyez beaucoup de temps de rédaction, de mise en forme, d’administratifs pour répondre à ce type de dispositif ... C’est long et fatiguant. On s’interroge sur l’accessibilité de ce type de dispositifs pour le tout à chacun, car il faut du temps, bien écrire et être à l’aise aux oraux ... Ce n’est pas évident ! Compter au moins trois mois de préparation pour Envie d’Agir et un mois pour Paris Jeune Aventure ... C’est un minimum.

Une demande à été également faite à la ville de Bobigny, auprès de l’élu à l’enfance, nous avons été reçu et attendons une réponse. Il a semblé très intéressé du fait que trois Balbyniens soient porteurs d’un projet de ce type. N’hésitez pas à prendre contact avec votre commune de résidence.

Les Fondations :

Avant de faire quoi que ce soit nous vous conseillons de consulter ce site qui donne beaucoup d’adresses : www.fondations.org. Nous n’avons pas trouvé notre bonheur dans cette liste, mais peut être que pour certains d’entre vous, vous trouverez des informations importantes.

Les grandes entreprises :

Nous avons tenté de rentrer en contact avec de grandes entreprises afin de leur demander leur soutien. En date de mi juin, la plupart nous ont répondu qu’elles ne pouvaient pas car celles-ci ont de grandes difficultés financières et sont extrêmement sollicitées. Pauvres entreprises qui n’ont plus d’argent ... Allez si nous arrivons à obtenir le financement suffisant nous sponsoriserons peut être une entreprise du CAC 40 qui est en difficulté. Et oui, qui ne sait pas que ces grandes entreprises ont fait moins de bénéfice cette année ... ??? Merci à vous quand même ... On aura simplement donné beaucoup d’énergie pour rien du tout à l’arrivée. Ca fait aussi partie de cette phase, qui prend du temps, et qui ne garantie pas toujours de bons résultats.

Comment les contacter ?

Le moyen le plus simple et le plus économique est évidement internet mais il n’est pas certain d’obtenir une réponse.

Nous avons opté pour l’envoie du projet complet avec une lettre demandant une aide que ce soit en matériel ou en argent. Nous avons eu plusieurs réponses, négatives certes, mais justifiant de notre bonne volonté à effectuer des demandes (certains dispositifs publics demandent ce type de pièces).

Il faut avoir, avant l’envoi du projet, le nom de la personne responsable du secteur communication ou relations extérieurs ... Bref connaitre le bon interlocuteur, sinon votre projet n’arrive jamais à bon port.

Que demander ?

Nous avons constaté qu’il était plus facile de convaincre les partenaires ou les sponsors à financer le projet en matériel (en nature) qu’en argent à proprement parler. En effet, la mémoire collective prend le dessus sur nos mémoires personnelles et il en ressort que certains détournements frauduleux, ceux la même qui existent en ce moment même dans de nombreuses organisations, fait qu’il existe toujours une retenue à donner de l’argent. Va t-il être réellement utilisé ? Souvenons-nous de certaines associations caritatives ...

Alors que le matériel, on est plus ou moins certain qu’il sera utilisé pour le projet.

Il faut évidemment inspirer confiance et croire en son projet, sinon, ce n’est pas la peine d’entamer de démarches et un conseil, passez à une autre page du site internet.

Combien de temps avant le départ ?

Nous avons commencé nos démarches 10 mois avant notre départ et honnêtement ce n’est pas de trop car il y a des dates de jury pour les dispositifs publics (3 dans l’année pour "Envie d’Agir" et 1 pour "Paris Jeune Aventure" en mai) et il vaut mieux ne pas les louper et avoir le temps de les préparer.

Le fait de s’y prendre longtemps à l’avance prouve aussi que votre projet est réfléchi, qu’il ne s’agit pas d’un coup de tête et que vous êtes à la recherche de sous pour pouvoir partir.

La recherche de sponsors prend un temps fou, il faut en avoir conscience avant de se lancer dans cette démarche car chacun des sponsors potentiels va demander un retour sur investissement. Cela va demander du temps avant, pendant et après votre voyage. Nous avons pris la décision de reprendre un travail 2 ou 3 mois après notre retour afin de répondre à tous nos engagements (construction expo photos/vidéo, conférences, interventions dans les écoles, centres de loisirs, formation autour du jeu, ...).

La médiatisation ?

Lors d’un sponsoring le retour sur investissement des organismes qui vous ont aidé se trouve dans la promotion de votre projet. Il faut donc anticiper et commencer à contacter les médias afin que ceux-ci se fassent écho de votre projet.

Nous avons décidé de communiquer via notre site internet qui est notre principal support, mais aussi dans la presse locale en ciblant la presse écrite et la radio.

En septembre, juste avant le départ, nous adresserons un dossier de presse au réseau national et aux différents médias télévisuels. Posez vous la question de votre volonté à passer à la télé, d’avoir votre photo dans un journal ... C’est une réalité. Ce jeu là existe et fait partie du "Package".

Comme nous sommes 3 nous nous sommes répartis les taches, si vous êtes seul il ne faut pas sous estimer le temps que cela va vous prendre.

Conclusion

La recherche de sponsors ou de partenaires demande une bonne organisation et la construction d’un projet sérieux auquel vous croyez. Il ne faut pas se désespérer et relancer les différents organismes. Le fait d’avoir un dossier de présentation attractif représente un vrai "plus" car cela donne du sérieux à vos démarches.

Il faut toujours peser le rapport : Qu’est ce que cela me rapporte ? / Quels sont les choses que l’on me demande ? Et si vous ne vous y retrouvez pas, il ne faut pas accepter car vous allez vous apercevoir que les personnes ont tendance à s’approprier votre projet et à le modifier selon leur désidérata.

Vous devez vous aussi trouver votre compte et ne pas acceptez n’importe quoi ? La question des Valeurs et de l’Ethique peut se poser à vous.

Ce que nous avons obtenu

En mettant en applications ces quelques conseils et en passant beaucoup de temps à envoyer des courriers et des mails, rédiger des dossiers, aller à des entretiens nous avons obtenu le financement nécéssaire pour notre projet et nous avons pu trouver des partenaires à la fois logistiques, financiers et pédagogiques (voir nos partenaires).

2006 - 2017 © TMTDM